les plantes hôtes

Les papillons étudiés dans l'observatoire sont des espèces communes, liées à des plantes fréquentes dans ou autour des parcelles.

Chenille de Paon du jour sur ortie

© RL.Preud'Homme

Plantes et papillons

 

Les papillons sont doublement liés à la végétation qui les entoure : les adultes ont besoin de fleurs comme source de nourriture via le nectar et les chenilles de leur plante-hôte pour se développer. En effet, pour la plupart des espèce de papillon, la chenille se nourrit d’une plante ou d’une famille de plantes spécifique. Lorsque cette plante est cultivée, la chenille peut alors être considérée comme « ravageuse » (pyrale du maïs). Lorsque cette plante est rare, il y a de fortes chances pour que le papillon associé le soit aussi et donc parfois protégé !

Qui mange quoi ?

Plantes Chenilles de 
Orties Paon du jour, Vulcain, Petite-tortue, mais aussi : Belle-dame, Robert-le-Diable
Brassicacées ou crucifères (chou, rave, navet...) Aurores, Piérides
Poacées ou graminées Hespérides orangées, Demi-deuil, Tircis, Mégère, Amaryllis, Procris, Myrtil
Rosacées (ronce, aubépine, prunellier...) Hespérides tachetées, Gazé, Flambé
Fabacées ou légumineuses Souci, Lycènes bleus
Chardons Belle-Dame
Polygonacées (rumex, oseille...) Cuivrés
Ombellifères (carotte sauvage et cultivée, fenouil...) Machaon
Rhamnacées (bourdaine, nerprun...) Citron
Violettes Tabac d'Espagne