De jour ou de nuit ?

En France, on compte un peu plus de 5 000 espèces de papillons ! Seulement 5 % (250 espèces) sont des Rhopalocères (ou papillons de jour), tous les autres sont des Hétérocères (papillons de nuit). Mais comment les différencier ?

Antennes en massue des Rhopalocères

© RL.Preud'Homme

La forme des antennes

Des antennes en massue (renflées au bout) ? Il s'agit d'un papillon de jour !

Les papillons de nuit, eux, peuvent avoir des antennes de plusieurs formes : filiformes, plumeuses, en "radar"... 

© RL.Preud'Homme

La position des ailes

Des ailes accolées au dessus du corps au repos ?  C'est bien un papillon de jour. Il peut les maintenir ainsi fermées en cachant leurs belles couleurs et passer inaperçu. Il les ouvrira pour effrayer des prédateurs ou se chauffer au soleil.

Les papillons de nuit ont toujours les ailes à plat, en forme de toit. 

Le vol

Les Rhopalocères ne volent que le jour ! Leur vol est ample et agile. Certaines espèces, migratrices, sont d'excellents voiliers et peuvent parcourir des centaines de kilomètres. 

Les papillons de nuit, Hétérocères, ont, pour la plupart, un vol maladroit, rasant la végétation. Sauf les grandes espèces comme les Sphynx par exemple.

Hespéride orangée

© B.Lamouroux

Quelques exceptions...

Les papillons du groupe des Héspéridés ont une silhouette qui les fait ressembler à des papillons de nuit mais ce sont bien des Rhopalocères (donc de jour). Ils ont un corps trapu, des ailes de petite taille, formant un V au repos. Leur vol est assez lourd.

 

 

zygène

© RL.Preud'Homme

Les Zygènes, beaux papillons colorés, sont des Hétérocères... volant le jour ! Mais ils ont bien  les autres caractéristiques des papillons de nuit : antennes larges, position des ailes en toit.