L’observatoire agricole de la biodiversité en Vendée depuis 2010

En 2010, a débuté le programme de développement rural (LEADER) du Pays du SyMPTAMM (Syndicat Mixte du Pays du Talmondais, des Achards, du Mareuillais et du Moutierrois), en Vendée. Une des actions de ce programme est de « maintenir et de développer les habitats favorables à la biodiversité dans les collectivités et en milieu agricole ».

Région: 
PAYS-DE-LA-LOIRE
Correspondant(s) associé(s): 

La Chambre d’agriculture a été missionnée pour cette action en partenariat avec l’association environnementale du Groupe Associatif Estuaire (GAE) de Talmont St Hilaire. La première mission consiste en la réalisation de l’état des lieux de la biodiversité en milieu agricole et de suivre son évolution sur la durée du programme 2010-2015.

une quarantaine d'exploitations impliquées

 

Dans ce contexte, l’observatoire agricole de la biodiversité a été mis en place dans un réseau d’une quarantaine d’exploitations agricoles en polycultures-élevage ou céréaliculture ou viticulture ou maraîchage. 2010 a été une année test des 4 protocoles plus le suivi des bourdons. Depuis 2011 les protocoles sont donc suivis dans les exploitations par les agriculteurs (mollusques et abeilles), l’association Estuaire (papillons, bourdons) et la Chambre d’agriculture (vers de terre).

Chaque fin d’année a lieu une restitution collective, auprès des agriculteurs, des résultats locaux et nationaux.

En lien avec une action menée sur le puceron

 

Ce travail est en lien avec une autre action menée dans le cadre de ce programme européen sur le Pays du SyMPTAMM de 2012 à 2014. A savoir quel est le service rendu par les auxiliaires sur le puceron en grandes cultures ?

Pour accompagner les agriculteurs à intégrer la biodiversité fonctionnelle (les auxiliaires) dans leur itinéraire technique et à maintenir voire développer leur présence par la conservation et l’amélioration des bords de champs, la Chambre d’agriculture en partenariat avec l’IUT génie bio de la Roche sur Yon ont mis en place une zone d’expérimentation dans trois exploitations du secteur de Sainte Pexine en 2012.

Par des comptages hebdomadaires, pendant 10 semaines, de pucerons de printemps sur céréales d’une part et des insectes auxiliaires d’autre part, dans 8 parcelles de blé tendre, seront évalués les effets de différents types de bords de champs. Les parcelles suivies ont soit : une haie de 2 m de large minimum ; ou une bande enherbée de 1,50 de large minimum ; une haie + une bande enherbée ; ou sans aucun aménagement en bordure.

Ce projet permettra, sur plusieurs années, de rendre compte de la capacité des auxiliaires à venir dans la parcelle ; combien de temps après le puceron ? Pour quelle efficacité mesurée sur le rendement ?

 

En 2010, a débuté le programme de développement rural (LEADER) du Pays du SyMPTAMM (Syndicat Mixte du Pays du Talmondais, des Achards, du Mareuillais et du Moutierrois), en Vendée. Une des actions de ce programme est de « maintenir et de développer les habitats favorables à la biodiversité dans les collectivités et en milieu agricole ».
Département: 
Vendée