BiodivEA, mobiliser l’enseignement agricole sur la thématique de la biodiversité

Des établissements d’enseignement agricole, engagés dans l’opération « BiodivEA », participent à l’OAB depuis 2011. A travers leur projet, ils contribuent notamment à l’expérimentation de méthodes d’évaluation de la biodiversité en milieu agricole et au développement de partenariats locaux, tout en complétant leurs inventaires locaux grâce à des outils facilement mobilisables avec des apprenants.

Correspondant(s) associé(s): 
Mise en œuvre des protocoles de l’OAB avec les enseignants des lycées agricoles engagés dans BiodivEA

© E. Kolodziejczyk

En 2010, l’appel à projets « BiodivEA » est lancé par la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche du Ministère en charge de l’Agriculture, en partenariat avec le Ministère en charge de l’Ecologie, afin de renforcer la mobilisation de l'enseignement agricole sur la thématique de la biodiversité. L’action vise globalement à engager une réflexion et des actions pour mieux concilier production agricole et bon état de la biodiversité.

Les établissements d’enseignement agricole et leur exploitation constituent des lieux privilégiés pour travailler sur cette problématique : par leur mission première de formation des futurs gestionnaires du territoire, dont les agriculteurs ; par les relations étroites qu'ils construisent avec les acteurs locaux du territoire ; par le support d'expérimentation et de démonstration que constituent les exploitations agricoles ou les ateliers technologiques rattachés aux établissements.

Elèves réalisant le protocole « Vers de terre » au lycée agricole d’Arras

© F. Couturier

Loin d'être novices sur cette question, les établissements d'enseignement agricole peuvent cependant dans le cadre de BiodivEA développer des projets de démonstration et d'expérimentation sur les relations agriculture-biodiversité, à l'échelle de leur domaine, en impliquant les apprenants et en lien étroit avec les partenaires du territoire.

Les projets portés par ces établissements comportent un volet local, construit sur la base des problématiques et enjeux locaux, et un volet plus global, national, se traduisant en particulier par leur participation à l’Observatoire Agricole de la Biodiversité.

Aujourd’hui en 2012, ce sont 18 établissements d’enseignement agricole, répartis dans toute la France, qui sont engagés dans ces actions.

La participation à l’Observatoire Agricole de la Biodiversité permet aux lycées agricoles d’alimenter le diagnostic réalisé en début de projet, puis de compléter les suivis annuels réalisés pour évaluer l’impact des actions mises en œuvre. D’une manière générale, cette démarche nationale participe aux objectifs transversaux de l’opération BiodivEA qui sont de :

-        mieux prendre en compte la biodiversité dans les pratiques agricoles ;

-        expérimenter, tester des méthodes, des outils, des indicateurs pour évaluer et comprendre la biodiversité ;

-        impliquer l'ensemble de la communauté éducative et décloisonner les disciplines et filières sur ce thème transversal ;

-        développer des partenariats avec la recherche, la profession agricole et les acteurs environnementaux du territoire ;

-        mutualiser les expériences et les résultats pour les diffuser auprès des autres établissements et les valoriser vers les territoires.

Des établissements d’enseignement agricole, engagés dans l’opération « BiodivEA », participent à l’OAB depuis 2011. A travers leur projet, ils contribuent notamment à l’expérimentation de méthodes d’évaluation de la biodiversité en milieu agricole et au développement de partenariats locaux, tout en complétant leurs inventaires locaux grâce à des outils facilement mobilisables avec des apprenants.